Qui suis-je ?

Odette Bouyat

Odette ; odette ; Bouyat ; bouyat ; odette bouyat ; Odette Bouyat ; géobiologie ; bioénergétique ; feng shui ; vastu shastra ; vastu shaastra

Résidence : Barbezieux St Hilaire (16)
Née à : Calcutta (Inde)
Activité : Géobiologue et bioénergéticienne.
Langues : anglais, français

Qui suis-je ?...

Née à Calcutta en 1956 de père Français et de mère Anglo-Indienne.
De 1976 à 2003 a fait une carrière à l'étranger. Se passionne pour les grandes traditions qui ont donné certain des plus hauts lieux de l'humanité, Vastu Shaastra, Feng Shui et ce qu'il est convenu d'appeler maintenant, la Géobiologie en Europe.
A suivi diverses formations auprès des hommes de l'art : architectes, bâtisseurs, thérapeutes, chercheurs, etc. Et notamment les cours de Stéphane Cardinaux (www.geniedulieu.ch) qui a développé une technique de mesure du biochamp humain pour cerner son bilan énergétique et donc sa santé et son état d'esprit. Cette même technique m'a permis une meilleure connaissance de mon "soi" et de développer de manière plus rationnelle la perception de l'environnement non visible. Ces capacités que j'ai pu déployer d'avantage grâce au support " bioénergétique " m'ont amenées à approfondir des sujets de recherches sur plusieurs niveaux depuis que je suis installée en France :
au niveau de l'homme,

  • en collaborant plusieurs années avec des thérapeutes, dont un ostéopathe biodynamique et plus récemment sur des techniques d'évolution d'avenir, comme le décodage bioénergétique (technique de Thomas Edye, voir son livre : " les archétypes transgénérationnels, une approche énergétiques ") ;
  • en continuant activement les recherches au travers les bilans bioénergétiques que j'élabore pour les personnes que j'accompagne dans leur évolution, mais aussi à la demande d'autres thérapeutes-partenaires pour leur donner un éclairage nouveau ou effectuer une recherche particulière. Ce travail m'enrichit autant par la recherche solitaire que par les échanges qui se font autour de cas particuliers ;
  • au niveau de la nature :

" En collaborant avec des viticulteurs en biodynamie de Gironde notamment, et en développement grâce à leur intérêt pour cette démarche une grille d'analyse du terroir, de la vigne mais aussi du vin qui peut s'analyser déjà par ses qualités bioénergétiques avant même d'ouvrir la bouteille. Les recherches continuent pour parvenir à développer des vins aux vertus réelles d'un terroir pur, des vins qui soient des remèdes, des vins qui soient du baume pour l'âme. Chaque année ces vignerons aimants voient le produit de leur collaboration avec la nature se rapprocher un peu plus de cet idéal ;
" En travaillant sur des projets d'avenir comme des sites d'accueil qui ont le souci du mieux être de leur clientèle et veulent à la fois un lieu épuré de ses mémoires traumatiques et un lieu permettant des parcours énergétiques ou de méditation de différents niveaux pour se ressourcer et avancer...

  • au niveau de la communication :

" en animant chaque année des ateliers de familiarisation à ces techniques de développement de soi et de soi à son environnement, sur des thèmes qui intègrent différents aspects de l'homme et de la nature (cf. calendrier en page d'accueil) ;
" en donnant des conférences et des conférences-ateliers pour faire connaître un aspect de la nature ou de l'être ou comment se développer avec des outils très simples ;
" en faisant des études bioénergétiques sur les effets de l'art sur des personnes et en faisant connaître les résultats :
o Sur mon site avec les œuvres de Viviane-José Restieau
o A la demande : www.marielauterre.odexpo.com/page2.asp
o En publication chez " Le Souffle d'Or ", sur les recherches des effets sur des mandalas, et donc devenue " co-auteure " d'un petit ouvrage tout simple mais très efficace pour certains malaises de l'être : " Les mandalas de Niki " ;

  • au niveau des objets de consommation,

" en étudiant certains objets mis sur le marché pour déterminer au mieux de mes moyens s'ils sont " sensitive friendly ", c'est-à-dire compatibles avec des personnes sensitives, de plus en plus nombreuses. Ces études bien que non reconnues sont des arguments de vente, car j'ai pu valider pêle-mêle, un verre à vin sur sa capacité à dynamiser de l'eau et de l'huile, des panneaux de chauffage à infra-rouge lointain qui plaisent vraiment beaucoup au corps mais aussi aux esprits de la nature qui viennent se soigner devant, la qualité de certains produits homéopathiques, bio ou huiles essentielles, etc.
" en restant à l'écoute de mes partenaires privilégiés que sont les fournisseurs de matériaux de construction écologiques (www.ecohabitat.fr) qui font appel à mes capacités quand ils ont un doute ;

Voici la dynamique qui m'anime aujourd'hui. J'ai besoin de variété. J'observe que le paysage change un peu et que de plus en plus de commerçants de proximité deviennent sensibles à la démarche " Feng Shui " et comprennent mieux l'intérêt de la géobiologie qu'ils rapprochent de traditions connues dans les villages autrefois...